Une nette hausse des remboursements santé en 2021 ! Plus conforme à ceux constatés en 2019 mais marquée par de fortes disparités selon les postes.

Après une année 2020 très impactée par la crise sanitaire et une forte baisse des prestations complémentaires par bénéficiaire (-8.8%), les remboursements complémentaires Frais de santé retrouvent un niveau « normal » en 2021 : ils augmentent de 13.5% par rapport à 2020 et de 4.3% par rapport à 2019 (remboursement moyen par bénéficiaire observé sur le portefeuille Cogévie).

CES CHIFFRES GLOBAUX MASQUENT CEPENDANT UNE FORTE DISPARITÉ ENTRE LES POSTES DE GARANTIE

Évolution du remboursement moyen Cogévie par bénéficiaire 2021 vs. 2019

À noter :

  • L’optique, le dentaire et l’audio sont marqués par la montée en puissance du dispositif 100% Santé avec des effets différents.
  • Intérêt accru des assurés pour la prévention et le bien-être accentué par la hausse des consultations en kinésithérapie, médecine douce et psychologie.
  • La pharmacie et les consultations généralistes / spécialistes restent en retrait du fait de l’application des gestes barrière qui a permis la baisse des maladies hivernales habituelles (grippe, gastroentérite…).
  • Les remboursements en Hospitalisation sont quasiment revenus à leur niveau d’avant crise du fait du rattrapage en 2021 des opérations déprogrammées en 2020
  • Il est essentiel de mettre en perspective ces chiffres avec les résultats spécifiques de vos régimes collectifs Santé. Chesneau est présent pour vous accompagner dans l’évolution de vos garanties et négocier les conditions de renouvellement tarifaire les plus adaptées.

RETOUR SUR L’ANNÉE 2020, NON REPRÉSENTATIVE DE L’ÉQUILIBRE STRUCTUREL DES RÉGIMES SANTÉ

La crise sanitaire et ses confinements en 2020 ont mis un coup d’arrêt aux soins médicaux usuels des assurés : déprogrammation massive d’opérations chirurgicales, report des RDV médicaux, fermeture d’établissements de santé… Les remboursements complémentaires par bénéficiaire ont diminué de 67% sur la seule période du 1er confinement (mars à mai 2020). Nous constatons une hausse des prestations de santé le second semestre. Pour, au final atterrir à un remboursement moyen par bénéficiaire en recul de 8.8%, par rapport à 2019. Par ailleurs, une nouvelle contribution temporaire est venue affecter les résultats techniques 2020 (3,9% ou 2,6% des cotisations hors taxes selon la pratique retenue par les organismes assureurs). En conséquence, nous avons analysé les résultats observés en 2020 avec beaucoup de prudence du fait de ces prestations en trompe l’œil.

Lire Aussi :  INTERNATIONAL : « Think global, Act local »

Focus sur les faits marquants de 2021

100% SANTÉ : UN TAUX DE RECOURS TRÈS HÉTÉROGÈNE

Déployé en 2020 en optique et dentaire, le dispositif 100% santé a été mis en place en 2021 en audiologie. Il a pour objectif d’améliorer l’accès aux soins sur ces trois postes. Cela, grâce à une prise en charge intégrale sur un panier d’équipements sélectionnés. Son déploiement s’est accompagné d’une modification des bases de remboursements de la Sécurité sociale sur certains actes. Et d’une limitation de garantie pour les complémentaires Frais de santé responsables (100 € sur la monture, 1700 € sur les prothèses auditives…).

Lire Aussi :  RCMS* : Protéger le patrimoine personnel des dirigeants

Le succès est au rendez-vous en dentaire et en audiologie avec de forts taux de recours à ce dispositif, une hausse sensible de la fréquence des actes par bénéficiaire et une amélioration réelle du taux de couverture des assurés.

À l’inverse, le constat est très mitigé en optique… Une très faible adhésion au 100% Santé et une nette augmentation du reste à charge des assurés sur les montures du panier libre du fait du plafonnement de la garantie.

PRÉVENTION : LES ASSURÉS EN RECHERCHE DE BIEN-ÊTRE

Hausse du nombre de séances en médecine douce

+ 13%

évolution de la fréquence 2021 vs. 2019

Dans un contexte 2020 de diminution globale des remboursements par bénéficiaire, le poste Médecine Douce a été moins impacté avec une baisse limitée à «seulement» -1%, répondant vraisemblablement à une attente accrue de ces soins qui s’est confirmée en 2021.

Un recours massif aux psychologues

+ 410%

évolution de la fréquence 2021 vs 2019

La multiplication des situations de souffrance psychique et psychologique a amené les assureurs à mettre en place une garantie supplémentaire et exceptionnelle de prise en charge des consultations psychologiques entre mars et décembre 2021. Ce dispositif a entraîné une hausse importante du nombre de séances remboursées par Cogévie.

Source : étude sur le portefeuille Cogévie sur les soins réalisées en 2019-2020-2021, arrêtés au 31/03/N+1 de chaque exercice.

Valérie Laot et Julien Morinay

Partager sur :