Evolution Marché IARD

Après 10 ans de prix compétitifs, le marché de l’assurance IARD se retourne. L’étude AMRAE d’octobre 2019* le confirme, en cette période de renouvellement des contrats, les assureurs durcissent leurs conditions pour l’année à venir.

la fin d’une politique tarifaire avantageuse

« Pour la première fois depuis 2001, le marché de l’Assurance connait une hausse systématique des tarifs, le plus souvent accompagnée de baisse de la capacité des assureurs et des réassureurs »*

En cause, de fortes sinistralités en 2017 et 2018 notamment liées aux catastrophes naturelles et aux mouvements sociaux. Au-delà du contexte, les tarifs bas pratiqués depuis 10 ans ont conduit de manière générale à des comptes déficitaires que les assureurs peuvent désormais difficilement conserver à des conditions identiques.

En 2020, un durcissement des conditions de marche

Dans ce contexte, le marché de l’assurance IARD connait une hausse des tarifs accompagnée de la baisse de la capacité des assureurs. Tous les risques sont concernés, à l’exception de l’Assurance Responsabilité Civile. Si les tarifs tendent à augmenter, les franchises restent au mieux stables, tandis que les capacités et les étendues de couvertures tendent à baisser.

Lire Aussi :  Baromètre Cybersécurité

L’assurance Dommages et Pertes d’exploitation en est la démonstration. Les mauvais résultats statistiques de 2017 et 2018 conduisent à une régression des garanties et une volonté plus globale de réduire la volatilité des expositions. L’automobile connait une « tarification en hausse de 10 à 15% »* malgré la généralisation des aides à la conduite. L’assurance Cyber, quant à elle, dont la globalité du risque reste encore méconnue, est marquée par une forte sinistralité. Les assureurs deviennent plus sélectifs, à tel point que certaines entreprises « tech » peuvent rencontrer des difficultés à trouver des garanties.

Lire Aussi :  Evolution de la Prévoyance dans la CCN du Bâtiment

L’étude précise que les entreprises devront de manière générale « prévoir des rétentions plus importantes et / ou un budget en hausse de 5% à 20%. »

Comment contenir une hausse des coûts

Vouloir miser sur des rétentions plus fortes et ainsi porter une partie du risque n’est pas la seule hypothèse à prendre en considération. Faire appel à Chesneau, mandataire des entreprises, pour négocier les contrats auprès des assureurs c’est :

  • profiter du pouvoir de négociation du courtier auprès des assureurs
  • mutualiser les risques et ainsi équilibrer les comptes tout en contenant les hausses de tarifs
  • s’assurer d’une parfaite adéquation entre les programmes d’assurance et les risques en jeu.

 

*Etat du Marché de l’assurance IARD et perspectives 2020 – Octobre 2019 – AMRAE

Partager sur :