Focus Dentaire 100 Santé

La réforme du 100 % Santé doit permettre un meilleur accès aux soins en prévoyant le remboursement intégral d’aides auditives, de lunettes de vue et de prothèses dentaires à échéance 2021. Attardons nous sur le poste dentaire sur lequel les premières mesures ont pris effet au 1er avril 2019 :

Quelles attentes des français ?

Aujourd’hui le reste à charge moyen constaté en dentaire est de 22,7% (source : DREES). C’est pourquoi,

51 % des français ont l’intention de recourir au panier «100% Santé» sur leurs futurs soins dentaires.

Mais des doutes subsistent…En effet, 73 % des sondés expriment leur crainte au niveau du choix et de la traçabilité des produits proposés.

Doit-on leur donner raison ?

Pour rappel la réforme associe les 3 acteurs suivants pour permettre une prise en charge intégrale :

  • L’Assurance Maladie qui va notamment augmenter progressivement les bases de remboursement (BR).
  • Les Professionnels de Santé qui devront appliquer des prix limites de vente sur les paniers 100 % Santé ainsi que le panier maîtrisé pour le dentaire.
  • Les Complémentaires Santé devront intégrer cette offre 100 % Santé, sans reste à charge.
Lire Aussi :  100% Santé : Vers une meilleure lisibilité des garanties

Trois paniers distincts vont donc cohabiter à l’avenir selon le type de prothèse, son emplacement et le matériel utilisé :

Tarifs appliqués et prix limites de ventes du poste Dentaire 100% Santé

  • Panier 100 % Santé(46 % des actes effectués en 2017) : Prix limites de vente dès 2019 et prise en charge intégrale à partir de 2020.
  • Panier Maîtrisé (25 % des actes effectués en 2017) : Prix limites de vente dès 2019 et reste à charge éventuel selon les garanties de la complémentaire santé.
  • Panier Libre (29 % des actes effectués en 2017) : Tarifs libres et reste à charge éventuel selon les garanties de la complémentaire santé.

Une tarification qui touche aussi les soins courants

100% Santé Zéro Reste à Charge Dentaire Soins Courants

Depuis le 1er avril 2019, le prix des couronnes dentaires est ainsi plafonné en fonction du matériel utilisé et de la dent concernée. Par exemple, pour une couronne céramo-métallique sur l’incisive, la canine ou la première molaire, le tarif ne pourra excéder 530 euros (500 € en 2020). Le reste à charge zéro sera quant à lui effectif en 2020 pour toutes les couronnes dentaires et en 2021 pour l’ensemble des autres prothèses.

Lire Aussi :  100% Santé & Formalisme

Dans le même temps, le tarif des «soins courants» comme le traitement d’une carie ou le détartrage d’une dent, sera revalorisé pour remédier au plafonnement des prothèses. Le soin des caries, par exemple, augmentera progressivement de 40 à 70% selon les actes pratiqués.

On notera également que la réforme prévoit la prise en charge de nouveaux soins dentaires (prothèses provisoires et actes de prévention).

La crainte exprimée par la majorité des français est bien réelle. Le système appliqué ne devrait néanmoins pas avoir d’incidence sur la qualité des prothèses proposées. Les dentistes quand à eux ne risquent-ils pas d’orienter les assurés vers des prothèses non référencées au sein du 100 % Santé (prothèses céramo-céramiques par exemple) ?

Partager sur :